jeudi 4 décembre 2014

Challenge de l'Andelle: les Foulées de Bourg-Beaudoin: 5ème étape

Bonjour,

Je vous avais laissé en ayant intégré le top 10 du classement senior du challenge de l'Andelle après la 3ème étape à Vandrimare mais mon absence lors de l'étape d'Alizay m'a fait redescendre à la 22ème place. Même si je m'y attendais, ce fût quand même une désagréable surprise car j'ai perdu de gros points sur les concurrents et il me sera difficile de les reprendre.

Petit rappel sur les explications d'une telle chute au classement, les points sont distribués de la manière suivante : 5pts pour le dernier, 6 pour l'avant dernier, 7 pour l'antépénultième et ainsi de suite jusqu'au premier. Le problème pour la course d'Alizay, c'est le nombre important de concurrents, à peu près une vingtaine de senior en plus que sur les premières étapes.

Ce dimanche, avait lieu les foulées de Bourg-Beaudoin, course de 9km400 environ sur un parcours a effectué 3 fois , parcours composé en grande partie de bitume sauf environ 700m dans un chemin herbeux et une petite difficulté en fin de parcours avec une petite côte. Une autre difficulté, côte dans un chemin a été supprimé de la boucle (qui par de fait a été un peu modifié) car trop impraticable

Gros changement de temps avec une température flirtant avec les 3°c et un brouillard omniprésent.
Autant vous dire qu'il faut aller puiser profondément la motivation pour s'aligner dans ces conditions.

Comme d'habitude, j'arrive assez tôt pour la course me permettant de voir les courses précédentes mais également pour pouvoir faire un bon échauffement car je me les gèle grave. J'en profite donc pour découvrir le parcours, je fais quelques hectomètres pour voir la dernière partie de la course et, dans le sens de la boucle, quelques hectomètres jusqu'au chemin pour voir l'état, il semble assez "sec".  C'est avec grand plaisir que je vais pouvoir rechausser les chaussures de route surface sur laquelle je me sens quand même le plus à l'aise.

Après les courses enfant, le départ de la course est donné, après m'être correctement placé, j'essaye de maintenir un rythme assez élevé tout en évitant les zig zag énergivore.
Les jambes répondent bien et rapidement je me retrouve parmi des coureurs qui étaient loin devant moi sur les précédentes courses.
Après cette partie dans Bourg-Beaudoin, nous sortons du village pour ce rendre dans le chemin, nous nous mettons en file indienne pour ce premier passage histoire de voir l'état de surface. Malgré quelques flaques, il est en bon état.

Sortie du chemin, nous retournons dans Bourg-Beaudoin avec une petite descente qui précède la petite côte et la ligne droite d'arrivée. Le parcours est sympa et nous repartons pour la 2ème boucle

J'arrive à maintenir l'allure légèrement sous mon allure record sur 10 km (4'07), il n'y a que dans le chemin que je lève un peu le "pied" , je me retrouve même à gérer mon allure dans cette 2ème boucle, je regarde derrière moi pour situer les poursuivants, j'essaye de garder de l’énergie
pour la 3ème boucles afin d'essayer d'aller récupérer quelques coureurs devant moi.

Malgré la météo peu clémente, quelques spectateurs ( notamment dans le dernier virage) nous encourage.
Dernière boucle, je me débarrasse de mes gants puis j'essaye de repartir sur un rythme plus élevé, afin de me lâcher le coureur qui me suivait (on le voit ci contre sur la photo) mais aussi pour essayer de récupérer les coureurs devant moi.

L'absence de chrono donne alors un côté stratégique à la course, en effet inutile de vouloir suivre un coureur plus rapide mais d'une autre catégorie ce qui vaut également pour les coureurs qui nous précédent, inutile de se mettre dans le rouge pour aller chercher un vétéran par exemple (même si il n'est pas toujours aisé de "catégorisé" les coureurs).

Je rejoins de plus en plus un coureur que j'estime être senior, l'écart fond rapidement et je le double en accélérant un peu pour ne pas qu'il s'accroche

A l'approche de l'arrivée, dans le dernier kilomètre, j'entends que l'on revient sur moi, le coureur qui me suivait, accompagné du senior que j'ai doublé dans la dernière boucle reviennent sur moi, j'accélère dans la descente précédent la petite côte que je monte sans ralentir.
J'entends leur pas proche de moi , je me retourne pour jauger la distance, je sais qu'ils ne me rattraperont pas, une dernière accélération et je passe la ligne d'arrivée.

Je récupère un peu mes esprits, et mes gants, j'entends vaguement que je suis dans les 30 premiers

Je finis cette course de 9km360 en 38'04 ( ce qui donnerait en théorie un chrono de 40'40 sur 10 km avec une allure de 4'04) j'espère que je pourrais fin décembre aux Andelys, au mieux amélioré encore ce chrono au pire confirmé cette allure mais sur 10 km.

Je termine 28ème sur 153 arrivants (11ème senior) ce qui me permet de remonter au classement de la 22ème à la 14ème place à 18pts du top 10.

Données Garmin: http://connect.garmin.com/modern/activity/642323470

Rendez-vous dès dimanche à Flipou pour la 6ème étape sur un parcours mi-bitume mi-chemin

@+
Kejaj

P.S: merci aux photographes du challenge pour les photos

samedi 22 novembre 2014

Challenge de l'Andelle: Cross de Vandrimare: 3ème étape

Bonjour,

Après une semaine de coupure , le challenge reprend pour 4 courses consécutive et pour commencer ce cross d'un peu plus de 9km l'occasion d'y étrenner le maillot de mon club ( le Chaumont Vexin Thelle Athletic) pour la première fois .

Après avoir consulté les archives du challenge concernant cette course, je décide d'investir dans une paire de pointes car contrairement aux 2 premières courses qui se déroulait en sous-bois, celle-ci est presque exclusivement sur herbe. Par contre, exemple à ne pas suivre, j'ai acheté cette paire de chaussure la veille, je n'aurais donc pas le temps de les "roder"

La course démarre sur le tour du terrain de foot municipal, j'en profite pour roder mes chaussures sur ce terrain. J'avais un peu peur que le sol soit très humide mais non, ça semble relativement sec.
Je continu mon échauffement pendant que se déroule les courses enfants.


10h30 approche, j'ai l'intention de faire mieux que sur la course de Saint-Aubin donc j'essaye de me placer un peu mieux sur la ligne de départ.

Le départ est donné, nous commençons par 2 tours de terrain, l'accroche avec les pointes est efficace notamment dans les virages serrés du terrain.

Ces 2 tours permettent d'étirer le peloton d'environ 150 coureurs, je commence à bien reconnaître certains coureurs et je m'amuse d'en voir certains viser clairement le Holeshot (finir le premier tour en tête). Sur d'autres courses, ça pourrait avoir un côté ridicule mais sur ce challenge qui mise sur la convivialité, c'est plutôt sympa.

Une fois terminer les 2 tours, le parcours sort de Vandrimare pour nous emmené vers une pâture où se déroulera une grande partie de la course.

Pour cela, nous traversons une route (attention de ne pas glisser avec les pointes) puis dans un bois avec une jolie descente rendu technique par la boue et les cailloux d'une bonne taille, attention aux chevilles.

 Nous empruntons ensuite un sentier forestier avant de reprendre un peu de bitume( mais ce coup-ci avec des plaques en caoutchouc pour les pointes).

Nouveau passage en forêt mais ce coup-ci en montant puis nous rejoignons la pâture pour effectuer 3 boucles d'un petit circuit un peu vallonné (j'ai dit un peu).

Nous croisons les premiers mais aussi les derniers, c'est assez sympa car on s'encourage mutuellement. Comme sur les courses précédentes, je double un peu de coureurs et certains me doublent mais dans l'ensemble pas de grands bouleversements.

Même si le parcours est simple, il nécessite pas mal de relance ce qui se voit sur mon allure qui ne reflète
pas vraiment mes bonnes sensations

Dès la fin du 2ème tour, nous commençons à rattraper les derniers, un petit mot d'encouragement à leur intention lors du dépassement leur fait j’espère plaisir.

Chose assez curieuse mais peut être dur à mettre en place, le compte des tours ce fait sur une certaine confiance. Même si le nombre de participants n'est pas comparable avec certaines courses, j'imagine que le bénévole qui aiguillonne les coureurs doit rester bien concentrer :-)

Une fois la 3ème boucle effectuée, nous repartons dans le bois par le chemin qui nous à conduit à la pâture, en fait nous refaisons une partie du parcours à l'envers.

Attention dans la descente, c'est assez gras et même avec les pointes, je glisse un peu dans les virages, il s'agirait quand même de ne pas aller trop vite par excès de "confiance".

Retour dans le sentier forestier, à l'approche de l'arrivée, je me retourne pour voir qui me suis, je vois le coureur juste devant moi au classement  senior, il a l'air facile, ça se confirme quand il me double... (on le voit clairement sur la photo)

Je double encore 2-3 coureurs avant d'attaquer la dernière difficulté du parcours, la descente technique du début de course qui nous sommes désormais amené à remonter.


Je commence à avoir les cuisseaux bien raide, je ralentis un peu et augmente ma fréquence de pas histoire de garder un peu de jus pour la fin


L'arrivée approche de plus en plus, inutile de faire un sprint final, je suis un peu isolé et comme le chrono n'est pas pris en compte, rien ne sert de trop en faire.

Je passe la ligne d'arrivée en  33ème position ( 16ème senior) sur 144 arrivants avec un chrono de 43'29 pour faire les 9,2 km du parcours mais avec un joli petit dénivelé total (132m)

Cette position me permet de faire une entrée provisoire dans le top 10 senior avec une 9ème place, provisoire car je ne peut me rendre sur la 4ème étape

Données Garmin: http://connect.garmin.com/modern/activity/633975371

@+
Kejaj

P.S: merci aux photographes du challenge pour les photos


samedi 8 novembre 2014

Challenge de l'Andelle: cross de St Aubin sur Gaillon: 2ème étape

Bonjour,

Une semaine après la course de Charleval, la 2ème manche du challenge de l'Andelle se déroule déjà à Saint Aubin sur Gaillon.




Le tracé de cette deuxième manche est assez similaire à la la première avec une course qui se déroule dans des chemins forestier avec toujours un peu de dénivelé (ici 106m de d+) mais avec cette fois-ci 2 boucles de 5 km à effectuer

Mais contrairement aux conditions de la semaine dernière, le parcours est beaucoup moins boueux ce qui ne rend pas mon choix de partir avec des chaussures de trail très judicieux, des routes auraient très bien fait l'affaire.

Inscriptions se fait très rapidement grâce à la pré-inscription par mail mais aussi par le passeport qui est donné aux participants du challenge ce qui évite d'avoir à présenter sa licence ou son certificat à chaque course.

Comme pour Charleval, avant la course "reine", se déroule la multitude de courses 5 km et celles des enfants. Je regarde celle de 5 km avant d'aller me changer et faire un échauffement.

Dès l'échauffement, je sens que ça va pas être facile. Même si la semaine a été calme en sorties, je paye mon faible kilométrage de ces derniers mois et je n'ai pas encore tout à fait récuperer des efforts de la semaine dernière.

Sachant cela, je préfére partir sur un rythme plus lent autour des 4'30 au km et ce sur la première boucle en espérant rattraper quelques coureurs sur la 2ème. Je me place donc en milieu de groupe sur la ligne de départ, groupe composé d'un peu plus de 170 coureurs. Au moins l'avantage, c'est que j'ai moins de coureurs mal placés à dépasser dans les premiers mètres .

Je reconnais quelques coureurs déjà présent la semaine dernière comme celui avec qui j'avais disputé le sprint final mais comme je le pensais, j'ai du mal à accrocher le bon wagon.


Les jambes ne répondent pas vraiment présent, j'arrive à relancer dans les descentes mais dès que ça monte, c'est une autre histoire. J'essaye de rester sur les 4'30 mais ce n'est pas facile.

Je fini la première boucle vers la 50ème place mais moi qui pensais pouvoir doubler quelques coureurs sur la 2ème boucle, je me retrouve un peu isolé, le coureurs me précédent est à une centaine de mètre devant moi. Au contraire, je me fais même plutôt doubler par des coureurs . C'est foutu pour viser une place similaire à la semaine dernière.

Je termine à la 57ème place sur 177 avec un chrono décevant de 44'59. 

Pour ce qui est du classement senior du challenge, je termine cette course à la 21ème place dans ma catégorie mais grâce aux présents/absents, je passe à la 11 ème place du classement à 3 points du top 10

Prochaine course, le 16 novembre à Vandrimare

Données Garmin: http://connect.garmin.com/modern/activity/624998098

@+
Kejaj

P.S: merci aux photographes du challenge pour les photos

mercredi 29 octobre 2014

Challenge de L'Andelle: Les Foulées Charlevalaise: 1ere étape

Bonjour,

Comme j'aime le faire, c'est de bonne heure que je me rend sur le site de cette première étape du 30ème challenge de l'Andelle. Nous sommes en pleine forêt, le parking se situe dans un chemin forestier et la tente pour le retrait des dossards de l'autre côté de la route.

 Les coureurs commencent à arriver les uns après les autres, soit individuellement soit en club avec la plupart des clubs alentours ( ACA les Andelys, SPN Vernon, AC Gisors) et moi tout fraîchement licencié au nouveau club de Chaumont-En-Vexin: le CVTA, comme le club est nouveau, je suis le seul représentant. Il y a beaucoup de têtes connues car ces coureurs étrennent les courses de la région.

Effectivement le parcours est boueux
Ce challenge regroupe des courses pour toutes les catégories avec les courses dédiées aux enfants, un 5 km puis une course "reine" ici de 9km. Donc en comptant les coureurs, les accompagnateurs et les famille, ça fait pas mal de monde dans ces chemins.

 La première course est le 5 km ,en fait ici 6km, car le circuit fait 3km et cette course se fera sur 2 tours, à 9h30, je regarde le départ et la fin du premier tour ce qui me permet d'avoir quelques indices sur l'état du parcours surtout quand je vois arrivé certains coureurs avec les jambes couvertes de boue.

Je pars me préparer, j'hésitais entre chaussures de route et le trail mais ce sera ces dernières. Je vois certains coureurs avec des pointes, pas con mais j'en ai pas ( et pas un réel besoin). Par contre je vois un coureur avec des Kiprun comp (mes préférés pour les 10km route) je pense qu'il va manquer d'accroche ;-)

Le Parcours:



Pour m'échauffer et me rechauffer car le soleil à du mal à percer dans la forêt, je fais des aller-retour dans le chemin qui sert de parking pour les voitures, des coureurs arrivent encore à quelques dizaine de minutes du départ.

10h20, je me rends sur la zone de départ, départ qui va avoir un peu de retard car les courses enfants ne sont pas encore terminées.

10h45, le départ est donné après un petit discours du président du challenge nous disant que pour le 30ème anniversaire, nous reprenions le sens du tracé "historique". J'essaye de me placer correctement pour ne pas être gêner par les traditionnels coureurs mal placés. Je double déjà pas mal de coureurs dès les premières foulées. Un peu comme sur la course de la Beauvaisienne, j'essaye de partir vite mais en restant prudent car cette première ligne droite est en faux plat descendant. D'ailleurs ce premier segment de la course est en "bon état" ressemblant aux routes forestières que l'on trouve dans la forêt de Lyons

Virage à droite, le chemin monte un peu mais comme ça glisse un peu, il faut faire attention aux appuis, Les positions se figent déjà un peu, je double encore un peu de coureurs et d'autres me doublent mais des petits groupes se forment.

Mon allure chute pas mal, j'avais pour objectif de faire moins de 40' sur ces 3 tours de circuit mais je sais déjà que ça va être difficile. Il faut rester concentrer sur ce premier tour pour repérer les endroits "dangereux" pour pouvoir anticiper sur les 2 autres boucles, par exemple les branches qui peuvent "fouetter " le visage ou encore cette branche au sol qui traverse le chemin. Nouveau virage à droite puis premier passage dans la boue, je zigzag à gauche et à droite du chemin pour essayer de trouver le meilleur passage, ça glisse, ça colle aux chaussures, pas facile.

Virage à droite, ça remonte un peu puis de nouveau de la boue en fait pour toute cette ligne droite, de nouveau je zigzag, descente avant le dernier virage du parcours, de spectateurs comptent les coureurs et encouragent, je suis autour des 40ème.

Je repars pour une 2ème boucle , maintenant que je connais le parcours, je relance l'allure dans cette portion roulante, je suis dans un groupe de 3-4 coureurs, on fait un peu le yoyo avec d'autres coureurs.

Quand arrive les passages boueux, j'opte pour le passage sur la gauche des chemins, mais ça devient difficile, courir à allure soutenue, je sais faire (à mon modeste niveau) courir dans des chemins boueux, je sais faire mais allié les 2 est aussi difficile qu'énergivore, je ne porte pas de ceinture cardio mais je sais que je suis souvent dans le rouge.

Fin de la 2 ème boucle, d'après les spectateurs, qui comptent toujours, je suis toujours dans les 40.

Dans cette 3ème boucle, la stratégie rentre en jeu, en effet le chrono ne compte pas dans ce challenge, juste la place à l'arrivée, rien ne sert de vouloir remonter en vain le coureur devant si on ne se sent pas capable de le doubler, j'essaye juste de ne pas me faire trop doubler et d'en garder sous la semelle pour les derniers hectomètres.

Fin de la 3ème boucles, j'accélère mais j'entends les pointes taper le sol du coureur derrière moi, si comme en début d'année aux 10 bornes des Andelys, j'avais fait une course de ce challenge sans but je l'aurais laissé passer mais là pas question j'accélère le rythme et donne tout ce qu'il me reste.

Je termine à la 41ème place sur 163 arrivants, je termine complètement dans le rouge et il me faut quelques secondes pour faire redescendre le palpitant, j'étais pas loin du petit vomi.

Je suis un peu déçu de mon chrono de 40'17 mais comme dit plus haut, là n'était pas le principal, cette 41ème place me permet d'obtenir 33pts et de me classer 14ème de la catégorie Sénior Homme (le classement du challenge ce fait catégorie par catégorie)

Prochaine étape, dimanche à Saint Aubin sur Gaillon, sur le même type de parcours: forestier et boueux

Données Garmin: http://connect.garmin.com/modern/activity/620248943

@+
Kejaj

Merci pour les photos aux photographes du site Challenge de l'Andelle


samedi 25 octobre 2014

30ème Challenge de l'Andelle et course de Charleval

Bonjour,

Depuis quelques temps, l'idée de participer au challenge de l'Andelle me trotte dans la tête, même si j'ai déjà participer à une course de ce challenge au cours des années précédentes: les 10 km du château Gaillard au Andelys.

Ce challenge est constitué de 12 courses tournant autour des 10km se déroulant sur des sols différents: du chemin forestier au bitume. La particularité de ce challenge est que le classement ne se fait pas au chrono mais à la place à l'arrivée avec une attribution de points croissant selon la position (6pts pour le dernier, 7 pts pour l'avant dernier...) .

 Des bonus sont également distribué selon assiduité des participants  (5pts en plus pour la 9ème et 10ème course puis 10 pts pour les 2 dernières courses) sachant que pour figurer au palmarès, il faut avoir fait au moins 8 courses.

Pour accentuer le côté conviviale de ce challenge, en plus de la course "reine", d'autres formats de courses sont organisés, un 5 km (ou un peu plus) mais aussi des courses enfants commençant au biberon ( après 2008)

Même si certaines dates sont très rapprochées avec par exemple 4 courses en novembre, je vais essayer de participer à un max de courses selon mes disponibilités surtout qu'elles me permettront de travailler ma vitesse afin d'atteindre mon objectif de ce 2ème semestre à savoir faire moins de 40' sur 10km. Objectif que j'essayerai d'atteindre aux foulées Andelysiennes le 29 décembre prochain.

La première course de ce challenge est pour ce dimanche avec la course de Charleval et son cross de 9km100 en chemin forestier ( 3 boucles d'un parcours)


Il a pas mal flotté ces derniers jours donc je sais pas trop ce que ça va donné mais on verra bien :-)

@+
Kejaj

jeudi 9 octobre 2014

10km Odysséa, un nouveau record pour une bonne cause

Bonjour,

Contrairement aux 2 années précédentes, la course dans le cadre du challenge entreprise auquel participe ma boite n'est pas les 10km des foulées de la rue à Beauvais mais les 10km Odysséa à Paris.
Cette course ou plutôt ce groupe de courses qui se déroulent dans 9 villes tout au long de l'année à pour but de rassembler des fonds pour la lutte contre le cancer du sein.
En plus de la course des 10km, cette édition parisienne propose également un 5km marche et un 5km course ( également le samedi un 1km enfant) ce qui donne env 37000 participants dont un peu plus de 12000 sur le 10km

Pour faire bonne figure sur cette course, d'autres sites de mon entreprise participent également.

Nous effectuons les 75 kms qui nous séparent de la course en car ce qui implique un départ vers 7h15, ça peut paraître de bonne heure mais je suis inquiet sur l'heure d'arrivée sur place car le départ est à 9h15 moi qui aime bien arrivé tôt sur les courses pour pouvoir faire un bon échauffement.

Effectivement, nous arrivons vers 8h30, le temps de se préparer et de faire un petit échauffement, l'heure de se mettre dans le sas arrive. Je suis dans la vague des moins de 45 avec pour objectif de confirmer mes 2 précédents chrono autour des 42' sur cette distance (42'09 et 41'32).

Le départ est donné, pour cette course, j'ai laissé dans l'armoire mon tshirt de la runnosphère pour arboré le maillot rose, couleur symbole de événement. Même si le départ se déroule sur 3 vagues espacées de 5', la densité de coureurs est importante. Même si l'objectif premier de beaucoup n'est pas de faire un chrono mais de participer à une fête pour une bonne cause, je vois dès les premiers mètres que certains coureurs sont "lents" , heureusement avenue Daumesnil est assez large me permettant de ne pas trop slalomé.

Après un premier km à 4'17/km, j'essaye de stabiliser mon allure vers les 4'05-4'10.Je double pas mal de coureurs essayant de m'extirper du flot de coureurs, je fais même mon 2ème km un peu trop rapide. Le parcours ne présente pas de difficulté, de grandes lignes plus ou moins droite avec quelques virages serrés. Je reste concentré sur mon allure et mes sensations au détriment de profiter du parcours boisé.

Après un 5ème km bouclé après 20'40, le tri commence à se faire et je double moins de coureurs, les écarts sont plus durs à combler les les jambes commencent à piquer ce qui n'empêche pas d'avoir quelques mots d'encouragement pour les joelettes et les mal voyants.

Je pensais zapper le ravitaillement situé juste après le 5ème mais je préfère prendre un petite gorgée d'eau. Je sais que j'ai du mal entre le 6ème et le 7ème et le petit faux plat n'arrange pas les choses. L'allure passe à 4'12/km sur ce 6ème km mais je relance immédiatement faisant fi de l'acide lactique qui se pointe. Entre le 7ème kilomètre et le 9ème km, une fois passer le rond point , le parcours passe sur un chemin entre une allée d'arbres assez sympa. Je sais que je suis bon pour mon objectif chrono autour des 42' même si ça commence à devenir difficile.

Dans le dernier kilomètre, je donne ce qui me reste, je sais que des membres de mon site qui participent aux 5km vont être là pour m'encourager, effectivement, ils sont là, juste après les écuries de Vincennes à scander mon prénom, mon moment de célébrité lol.

J'arrive, vider, mais heureux car j'ai battu mon record perso sur la distance, j'en oubli même d'arrêter mon chrono .  Je termine en 41'10 et une 221ème place au chrono réel ( 41'35 et 201ème au chrono officiel)






Je rejoint ma femme qui participe au 5km marche et même si je n'ai pas de dossard, je m'incruste avec elle, ça me servira de décrassage ;-) . Bien m'en a pris car j'ai pu vraiment profiter de l'ambiance, des orchestres et de ce parcours de 5km, On a même regretter avec Chris que ce parcours ne fasse pas 2-3 km de plus

Données Garmin: http://connect.garmin.com/modern/activity/606087477


@+
Kejaj

vendredi 19 septembre 2014

10 km de la Beauvaisienne

Bonjour,

N'ayant pas de gros objectifs à venir pour cette fin d'année 2014 , je décide de travailler ma vitesse en participant à des courses en majorité de 10 km. Je n'affectionne pas particulièrement ce type de distance mais elle me semble idéale pour progresser.

Le travail de vitesse commence plutôt mal après un juillet-août très calme niveau sortie par manque de temps mais aussi, je l'avoue, de motivation.

Rien de tel pour retrouver cette motivation que de s'aligner sur une course non prévue et les 10km de la Beauvaisienne tombent à point nommé.

Je connais très bien le site de la course, le plan d'eau du Canada, pour m'y avoir couru pendant mes années sur Beauvais mais aussi parce que j'aime encore y courir quand je dois me rendre dans cette ville.

Ce n'est que la 3ème édition de cette course mais les 250 inscriptions sont rapidement atteinte. La limite de 250 peuvent sembler peu pour une ville de 54 000 habitants mais les chemins à parcourir ne sont pas très large.

Le départ est prévu pour 10 heure en ce 7 septembre et les conditions s'annoncent idéale malgré la petite brume persistante mais la température est douce. la ligne de départ est sur l'herbe mais très large ce qui me permet de bien me situer sur cette dite ligne.

le départ donné, j'essaye de me caler sur un rythme assez rapide histoire de ne pas me laisser enfermer. Je part même un peu trop rapidement et je sais que je ne pourrais pas tenir le rythme longtemps, je boucle le premier km en 3'54/km. J'essaye de rester autour des 4'-4'10/km ce que j'arrive à faire pendant les 5 premiers kilomètres mais s'en suis un passage dans les sous bois qui nécessite plus de relance et je n'ai pas la caisse pour rester dans le rythme, l'allure chute inexorablement autour des 4'20/km.

A l'approche du dernier kilomètre, je donne le peu de force qui me reste surtout que le chrono s'annonce plus que correct, en fait je crois que je peux passer sous la barre des 42' et c'est ce que je vais faire avec un chrono de 41'32 et une 26ème position soit mon meilleur chrono sur la distance

J'ai trouvé le parcours sympa mais plus difficile que les foulées de la rue , l'alternance de chemins viabilisé, sur l'herbe et dans les chemins de sous bois assez dur surtout avec les relances nécessaire.

@+
Kejaj